Fenêtre bois et végétation

La performance en isolation phonique et isolation acoustique dépend entièrement du matériau que vous choisissez. Si vous aviez opté pour la matière en bois, voici les différentes manières de choisir vos fenêtres dans les meilleures conditions.

Fenêtre en bois, un investissement économique et à long terme

Choisir le bois pour vos fenêtres et portes-fenêtres est synonyme d’économie en matière de prix. En effet, le bois est nettement moins cher que les autres matières. C’est également un gage de sécurité et de confort. Dans une maison mal isolée, les épuisements de chaleur atteignent les 25 %. Le bois est un isolant efficace aussi bien en été qu’en hiver, qui peut vous apporter plus de confort sans vous investir dans l’installation du chauffage ou d’une climatisation. C’est aussi un matériau résistant aux intempéries, au feu et même aux différentes catastrophes naturelles. La densité du bois offre un parfait rempart contre tout type de pollution sonore extérieure, particulièrement si vous aviez choisi une fenêtre équipée de doubles ou triples vitrages. La résistance à l’effraction de la fenêtre en bois par rapport à celui du PVC est l’un des avantages de choisir le bois comme matériau fondamental de vos fenêtres. Installer à long terme, la pose des fenêtres en bois augmente la valeur de votre logement tant au niveau de son rendement énergétique que de son design.

Le choix de l’essence du bois

En général, le prix d’une fenêtre en bois varie selon la dimension et le matériau que vous choisissez. Par exemple, pour une porte-fenêtre en bois à deux vantaux, comptez en moyenne entre 500 et 1300 euros et pour une fenêtre à double-vitrage, le prix moyen se situe entre 200 et 700 euros. Pour un meilleur taux d’isolation, vous devez bien choisir l’essence du bois. En effet, la qualité et la capacité du bois à apporter plus d’isolation que ce soit thermique ou acoustique dépendent de son essence. Le prix d’une fenêtre varie également de la qualité du bois. Voilà pourquoi nous vous recommandons de demander le conseil d’un professionnel avant de faire l’achat d’une fenêtre entièrement ou en partie en bois.

Le chêne, les résineux ou les bois exotiques, lesquels choisir ?

Le chêne, autrement dit « le bois noble », est apprécié par les bricoleurs pour ses qualités esthétiques remarquables. C’est la seule essence de bois qui ne demande pas de traitement régulier. Elle dispose également d’une grande résistance face aux intempéries et aux variations climatiques. Pour une parfaite isolation acoustique et thermique, optez pour cette essence du bois solide. Concernant le prix d’une fenêtre à base de chêne, il est abordable par rapport à sa propriété bénéfique. Les résineux tels que le pin sylvestre, le pin douglas, le mélèze ou l’épicéa vous apporte le meilleur rapport qualité prix et une bonne isolation phonique et acoustique. Cette essence du bois est également plus légère que le chêne. Pour une fenêtre plus résistante aux intempéries, nous vous conseillons de choisir le mélèze comme matériau. Pour les bois exotiques formés par le Moabi, le Movingui ou le Tauari, ils ont une grande capacité de résistance et disponible en plusieurs teintes. L’originalité et le prix de cette essence de bois ont permis la présence du chêne dans nos magasins de bricolage. Actuellement, plusieurs entreprises de bricolage et de l’immobilier préfèrent des essences européennes ou françaises pour une meilleure production au niveau local.

Bref, peu importe le choix de l’essence, une fenêtre en bois reste toujours solide, résistante et facile à entretenir.

Comment choisir sa fenêtre en bois ?

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *